Menu Fermer

Permis jeunes conducteurs : réduire sa période probatoire avec la nouvelle formation postpermis

permis jeunes conducteurs formation post permis

À partir du 1er janvier 2019, les jeunes conducteurs pourront suivre une formation postpermis. Celle-ci réduit le délai probatoire du permis de conduire.

Le décret 2018-715 publié au journal officiel le 3 août 2018 prévoit la mise en place de cette formation complémentaire postpermis. Elle s’adresse exclusivement aux détenteurs d’un premier permis de conduire (A1, A2,B1 ou B). L’objectif de cette formation est de bénéficier d’un retour d’expérience de la part des jeunes conducteurs. De plus, elle vise à les responsabiliser davantage afin d’éviter qu’ils ne reproduisent de mauvais comportements au volant.

Cette formation n’est pas obligatoire. Seules les auto-écoles qui détiennent un label délivré ou reconnu par les services de l’État la proposent. Le jeune conducteur peut demander à passer cette formation dès le deuxième semestre qui suit l’obtention de son permis. Ainsi, les conducteurs ayant obtenu leur permis de conduite en janvier 2019 pourront bénéficier de cette formation dès juin 2019.

Cette formation collective dure une journée, soit sept heures en tout. Les automobilistes pourront échanger sur leurs expériences de conduite. En parallèle, ils pourront aborder de nombreuses thématiques, notamment la perception des risques et la sensibilisation aux stupéfiants (drogue, alcool…).

Effets de la formation postpermis

Actuellement, la période probatoire d’un permis jeunes conducteurs est d’une durée de 3 ans après obtention. Les jeunes conducteurs possèdent un capital de 6 points. Ils se voient crédités de 2 points de plus chaque année s’ils ne commettent aucune infraction. De plus, ils sont soumis à des règles strictes telles que des limitations de vitesse inférieures et un taux d’alcoolémie très bas (0,2 g/l).

Cette période transitoire est réduite par la formation postpermis. Celle-ci permet d’obtenir les 6 points manquants plus rapidement, sous réserve de n’avoir perdu aucun point lors d’infractions. Ainsi, chaque nouveau titulaire qui choisira de se former verra sa période probatoire réduite de trois à deux ans. Pour celui ayant effectué la conduite accompagnée, cette même période passe de deux à un an et demi.

permis jeunes conducteurs période probatoire maitre elfried dupuy chabin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.