Menu Fermer

Refus de priorité à un piéton : six points en moins sur le permis de conduire

refus de priorité à un piéton

Automobilistes : soyez plus que jamais vigilants ! L’entrée en vigueur du nouveau décret n°2018-975 renforce sérieusement la protection des piétons en cas de refus de priorité.

Ce décret a été publié au Journal Officiel mardi 18 septembre 2018. Dorénavant, les conducteurs se verront retirer six points sur leur permis de conduire, contre quatre auparavant. Dans quelle situation ? En cas de refus de priorité à un piéton. Plus précisément, s’ils ne cèdent pas le passage “au piéton s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre.”

En outre, ils s’exposent à une amende de 135 €. Cette nouvelle mesure intervient dans l’objectif de “renforcer la sécurité des piétons sur les passages protégés.” En 2017, ils sont 519 à avoir perdu la vie dans un accident de la route.

À noter : le décret stipule aussi que la constatation du refus de priorité pourra se faire par des dispositifs de vidéo-verbalisation. Et ce, sans que l’automobiliste fautif ne fasse l’objet d’une interception de la part des forces de l’ordre.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.